Le Golet de Source Vieille

Participants: Gavial, JJDJ, Michel, Patrice et Lionel (CSCT)
TPST: 12H

Idée de sortie sur une proposition de Lionel, petite visite au collecteur de l’Alpe par l’accès le plus rapide.
Départ vers 8H, direction la Plagne, au pied du Granier. Le temps de peaufiner nos sacs à dos, nous commençons la marche d’approche à 8H45. En chemin, nous sommes doublés par deux personnes parties sauter en wingsuit depuis la tête du Lion … je pensais qu’il n’y avait que des gens sans cerveaux pour faire ça, ils paraissaient normaux ….

Nous faisons une halte à la bergerie pour mouiller les cordes. Il y a pas mal de gens qui y campent. Nous arrivons au trou à 11H, facile à trouver sur le bord du GR.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Lionel commence à équiper. On pensait qu’il y avait très peu de spits, à en croire la fiche d’équipement, il semble que ça ait été rééquipé. Rapidement, on se rend compte qu’on consomme plus d’amarrages que prévu, il faut éviter les trucs à visser (plaquettes et as). On fait donc des trous à la chignole quand c’est possible et adéquat pour passer nos sangles et dyneemas.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les puits s’enchainent, sympas, jolis, grands, propres. Il faut nettoyer les têtes de puits, normal! Juste le haut du P47 est très étroit, Lionel aura bien du mal à l’équiper …

Je prends la suite de l’équipement à la base du P47. Le P90 est magnifique. Lionel reprend la suite de l’équipement. On touche pied sur le « gros coco », sans s’en rendre compte tout d’abord. On cherche la suite, et c’est sous le « caillou » qu’on comprend où on se trouve! On a du louper quelque chose, la corde suivante est trop courte. Chouette, un passage de nœud avec une corde de secours!

Ceux qui avaient rééquipé ont du avoir le même problème que nous car la suite est nettement moins riche en spits. On continue nos lunules, quelques petits puits, un bout de méandre plein de moonmilch et c’est le collecteur, magnifique!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La rivière est assez large, pas mal de débit, ambiance sombre, c’est vraiment chouette. On trouve une plage pour manger, il est 16h45. On remonte l’amont, rapidement, on a de l’eau en haut des cuisses … plus de volontaires. On descend l’aval, peut-être 100m et là, il faudrait nager … plus non plus de volontaires ! Dommage, demi-tour, on attaque la remontée.

IMG_2018_05_03@14_18_12-equipement

Je déséquipe tout du long, en notant la fiche d’équipement. Tout le monde est dehors à 23H. Le plus dur reste à faire … Après une pause à la bergerie, petit détour pour certains qui trouvaient le chemin trop court …

On est à la voiture à 2H. Lionel et moi trions le matos, histoire que chacun récupère ses morceaux. On n’a rien perdu.

Vraiment chouette cette sortie, et pas trop difficile!

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Grotte de Saint Marcel

Participants: Alexane, Patrice, SC Tullins
TPST: 6H

Nous profitons de l’invitation du SC Tullins pour un petit WE en Ardèche.

Le dimanche sera consacré à la visite de Saint Marcel, réseau 1 et 4.
Cette grotte est toujours aussi impressionnante par ses volumes et ses concrétions.

Toutes les photos.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Canyon de Pissevieille

Participants: Alexane, Patrice, Lionel, Giuseppe

Pour l’après midi, suite à notre rappel d’Autridge, le canyon sec de Pissevieille qui se termine par un plein gaz de 80 mètres.
Nous partons tous les 4, marche d’approche agréable de 3/4 d’heure puis nous rejoignons le cours de la rivière qui est à sec. Vu la hauteur des broche, il vaut mieux que le canyon soit sec aujourd’hui, car ça doit vraiment pulser …

On descend les petites cascades sympas dans un canyon très encaissé, puis c’est impressionnant, nous débouchons sur le bord de la falaise …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Là, c’est impressionnant, il ne faut pas se tromper dans les manips de cordes pour rappeler main courantes, cordes, …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Toutes les photos.

La vidéo est en seconde partie de la vidéo Autridge.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Grand rappel d’Autridge

Participants: Patrice, Alexane + SC Tullins (Lionel, Giuseppe, Thierry M)

Nous profitons de cette invitation du Spéléo Club de Tullins pour aller faire le grand Rappel d’Autridge dont j’avais parlé avec Lionel à l’occasion.

Ce rappel se fait le long d’un pilier rocheux qui surplombe l’Ardèche. 180m plein vide. Le pied.
Lionel et moi partons équiper, nous avons une 9mm et une 8.5mm en 200m, toutes neuves mais lavées. Nous avons cependant un doute sur le freinage des cordes car elles sont toutes neuves. Je propose à Lionel de se longer l’un à l’autre et que les suivants fassent pareil 2 par 2, on ne sait jamais …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La descente est magnifique et procure les sensations attendues …
Giuseppe fait un refus d’obstacle, nous serons rejoints par Alexane et Thierry Merle qui kiffe à mort (sic).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA  IMG_2018_04_07@10_37_49-2

Guiseppe et Mathieu nous rejoignent en bas à pied. Ils remontent à pied avec Thierry, Alexane, Lionel et moi remontons par la corde. La remontée est plaisante …

IMG_2018_04_07@10_54_10-2 IMG_2018_04_07@11_04_27-2

Nous réussirons à convaincre Giuseppe à descendre accompagné longé à son Lionel. Ça vous change un homme. Bravo Giuseppe!

Toutes les photos.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Peljonc

Participants: Sortie EDS ASV, Patrice, Alexane
TPST: 9H

Sortie EDS ASV, le plan initial était de monter en ski de rando au Pic Saint Michel pour le Scialet des Choucas.
La météo est lamentable, on se replie sur le Peljonc, qui a zéro marche d’approche.

Bab propose d’aller faire une escalade et également de mesurer les courants d’air afin de voir où ils se perdent pour chercher la suite ….

IMG_2018_03_10@17_56_25- IMG_2018_03_10@11_28_12-

Ce n’est pas un trou qui laisse un souvenir impérissable, rien de large sans être étroit, assez boueux, voir pas mal boueux.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Glacier de Ferpecle

Départ le vendredi soir. Le rendez-vous est prévu à Crolles. Alexane quitte les cours vers 17H40 à Voiron, saute dans le bus et vient me rejoindre à Grenoble. C’est le début de la course …

Nous nous rejoignons sur le parking du Casino Crolles. Les voitures s’organisent et c’est le départ. Dans le feu de l’action, Tom fait un contresens et repart vers Grenoble ….

On passe récupérer Barnabé à Chambéry et nous arrivons finalement sur le parking au bout de la Suisse vers 23H30. Le temps de se dégourdir les jambes, on déballe les tentes et chacun se sauve dans son sac de couchage, il ne fait pas super chaud …

Lever 8H. Dur, dur, il ne fait pas chaud. Le temps de déjeuner … de faire les sacs (qui étaient faits, mais qu’on refait), et finalement, en route, il est déjà 10H00. Alex et Tom partent acheter du pain et nous rejoindront.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La montée est sympa, les paysages magnifiques. Bab nous donne quelques explications glaciaires.

Nous arrivons vers midi. On installe les tentes et y jette sacs de couchage et habits de rechange pour partir vers les moulins avec nos sacs réduits au minimum. Nous mangeons et hop, c’est parti.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous attaquons le glacier. La première partie est assez plate et pas trop lisse, pas besoin de mettre les crampons. A mi-hauteur, arrêt crampons. On passe devant des moulins que Bab nous propose de garder pour le retour. Finalement, c’est décidé, on va essayer celui-là. Il y a deux entrées, on fait deux équipes. Alex équipe d’un côté et Chris de l’autre.

D’un côté comme de l’autre, la descente dans le long de la glace est magnifique. Au fond, ça queute ! On croise les équipes pour remonter, et on peut même remonter sans corde par un troisième chemin dans un passage entre glace et roche.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On déséquipe, on reprend nos sacs et on redescend voir les moulins entrevus à la montée. Là encore, 2 moulins côte à côte (et même 4), deux équipes. Pour nous, un puits d’entrée magnifique, d’un bleu intense. Tout est beau ! Le trou creusé avec la broche à glace laisse voir par transparence le taraudage dans la glace … On est sur le granit dans une grande salle avec le plafond qui a une forme de voûte bizarre. Je mets un moment à comprendre que la glace qui avance est extrudée par la roche en amont ! La grande salle est éclairée en bleue par la lumière du jour au travers le glacier. Dans l’épaisseur, on voit des cailloux prisonniers, tels des piranhas emprisonnés dans la glace. Le tout est recouvert d’une fine poussière de pierre : de la farine de glacier !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au fond, c’est bouché, Bab nous croise à la remontée. Soudain, il vient nous rechercher : « ça continue ! Passez des cordes et des broches … ». On redescend. Bab équipe un passage un peu étroit, on descend un petit puits et c’est terminé. On voit la rivière sous le glacier par une lucarne, mais c’est trop petit !

On change de moulin. Là aussi, une grande salle avec des empilements de strates de glaces et des formes d’extrusion. Petit parcours ludique avec une étroiture, on peut même ressortir par une autre entrée.

Il est tard, il faut nuit. Il est temps de redescendre. Bab et Alain jettent un œil au moulin voisin.

Retour aux tentes vers 9H. Repas sympathique, soupe, pâtes, … et il est déjà 11H ! Bab et Alain rentrent tout excités, le moulin est prometteur, c’est là qu’il faut aller demain matin …

8H du mat. Bab sonne le réveil depuis sa butte « il est l’or, monseignor, il est l’or … ». Difficile de sortir du sac de couchage, même si il a fait moins froid que ce qu’on ne craignait. Comme prévu par la météo, il a un peu neigé. Chacun émerge et on se réuni autour des réchauds pour le petit déj.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On repart à l’assaut du glacier, direction le fameux moulin. Pas de grand et c’est aussi bien, parce que la veille, on était passé à côté de ce moulin et ça coulait dans les puits. Là, c’est à peu près sec. La descente est vraiment magnifique, dans un beau paysage de glace. Deux puits plus tard, on est sur la roche. On déchausse les crampons et on part vers l’aval où la rivière s’engouffre. Il est déjà presque midi !

Les jeunes font la topo. La rivière file, roche au sol et glace au plafond. On arrive dans une salle avec un petit ressaut à équiper. Le plafond est bleu, c’est vraiment super. On est comme sous une coupole !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On continue à descendre, l’heure tourne, il est midi et demi. On arrive à ce qui pourrait être le fond. Ça pince, il faudrait se mouiller pour aller voir plus loin si le plafond se relève. Bab sonne le demi-tour. On ressort vers 13H. le temps de tout ranger et retour au camp pour le repas.

Il est 3H quand en prend le chemin du retour. Une heure plus tard, on est aux voitures. Plus que 4H de route et on est à la maison !

Toutes les photos.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Saints de Glace

Participants: Antoine et Bich, Mamar’s, Samuel et Gavial
TPST: 6H30

Le trou est très facile à trouver, environ 100 m après la barrière, un cairn indique un petit sentier qui descend au trou en 150 m.
Descente jusqu’à la salle Hydrokarst et visite du siphon qui était désamorcé.
Les puits sont assez faciles à équiper et à parcourir.
Le méandre se fait bien mieux à la descente qu’au retour, surtout avec un kit ou deux.
Le trou peut se faire en chaussures de marche.

Nous avons fait des essais de films, Go-Pro et APN, pour le transfert de la clé du Congrès.
Les citrons à l’entrée avec la Fraterniclé…
P1100260 bis

P1100275bis
Un peu d’eau gazeuse ?

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Scialet Collavet

Participants: Lionel, Giuseppe (Tullins), Patrice
TPST: 10H

Nous prévoyons une sortie avec Lionel pour nous préparer au M1 et équiper.
Pour cela, le scialet Collavet présente une belle enfilade de puits. Nous partons avec 3 cordes de 100m.

Nous montons le soir au départ de la marche et jetons une tente afin de pouvoir démarrer tôt le lendemain, car il faut bien 2H de route pour monter depuis la maison.
Après une bonne nuit, nous partons pour 2H de marche d’approche, chargés comme des mules. Heureusement que Lionel a repéré le trou et a la trace dans son GPS. Sans cela, impossible à trouver … Je ne sais pas comment ce trou a été découvert, car en plein lapiaz, il y a des trous de partout, alors pourquoi là et pas ailleurs ….

Lionel attaque l’équipement. Nous descendons le premier puits, ça touche un peu malgré les devs. Nous arrivons à la tête du puits étroit sur une vingtaine de mètres. J’équipe, la descente se passe bien pour moi. Giuseppe se bloque à la descente et galère pour trouver l’endroit le plus large. La suite est grande, les puits sont très larges, mais manquent un peu de points pour équiper. Je cherche la galerie, ça ne doit pas être celle là … je descend encore … allez, j’achète celle là …

Les autres me rejoignent.
ça doit être la bonne galerie. On descend la galerie. C’est finalement assez long, et aussi assez boueux. Je défais mes appareils.
On atteint un passage qui doit être « la petite ruse » indiquée sur la topo.
Finalement, nous atteignons une partie blanche: « la galerie des merveilles ».
On se déchausse et visite cette partie très jolie, mais malgré tout un peu cochonnée.

Le retour se passe sans encombre, l’étroiture verticale n’est pas si terrible, bien moins terrible que la marche de retour, encore chargés comme des mulets …

Toutes les photos.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Secours Berger

Participants: Patrice
TPST: 4H, -150m

Il est 17H40 quand je reçois le SMS de l’alerte, encore une épaule à -250 au Berger!

Je prépare mon sac (mes accus sont chargés), mange en 4ème vitesse et part vers la Mollière. J’arrive à 20H30. La personne a juste glissé en marchant dans le grand éboulis, s’est rattrapée sur la main et l’épaule a sauté!

Le temps que tout s’organise, je pars avec Chris et 2 CRS vers 21H. 1H de marche, on croise Rémi tout dépité qui revient sur le chemin. On descend vers 22H. Descente rapide, on croise des Polonais qui remontent. On passe le méandre, et l’équipe est déjà au contact du blessé qui remonte.

On ressort du méandre et équipe le Cairn et les autres puits en remontant. Tout s’enchaine super vite. On est dehors à 2H30. Une petite heure de marche retour. Les pompiers ont tout sorti! La cantine est là, steak, pâtes, … et je repars me coucher. Je suis dans mon lit à 4H30!

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Traversée de la Diau

Participants: Lionel, Hervé, Adrien, Patrice
TPST: 8H

L’équipe des Cantabriques, maintenant experte en traversée se reforme pour la traversée de la Diau.

Nous décidons de ne pas faire de navette voiture et nous nous donnons rendez-vous à Thorens les Glieres au parking d’arrivée pour y passer la nuit afin de partir tôt.
Nuit sympathique en camping sauvage le mercredi soir avec Lionel et Patrice seulement car Hervé avait oublié de charger ses batteries. Adrien et Hervé nous rejoindront le jeudi matin à 7h du matin, un peu fatigué pour Hervé du Mont Aiguille de la veille.
Avant la spéléo un peu de randonnée chargée, nous commençons à en avoir l’habitude, 3 heures de marche d’approche pour 900m de dénivellé qui finit dans des lapiaz magnifiques une fois le plateau atteint. La photo suivante montre le parcours enregistré au GPS. Merci Lionel pour cette technologie!

Parcours OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Une petite photo avant le départ qui tourne au drame car Patrice écrase ses lunette et fait tomber un verre dans une fissure étroite de plusieurs mètres de profondeur…. C’est moins facile de voir où on pose les pieds qui sont à une distance de l’infini …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Nous trouvons l’entrée sans problème, petit casse-croûte et nous entrons.
Environ 200m de puits sympathiques suivis par des passages glaiseux et méandriforme pour atteindre le magnifique puits des Echos et l’actif. La cavité devient belle.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA
L’affluent des Grenoblois permet de rejoindre ensuite le collecteur de la Diau et la cavité devient alors magnifique. Une vraie rivière coule devant nous.
Dans le but de s’alléger nous avons pris l’option shorty à la place des néoprènes et même rien pour Hervé. Mal lui en a pris car l’eau est glaciale et un violent courant d’air parcourt la cavité.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Nous n’avons pas traîné dans les vasques…
Le parcours du collecteur est superbe et très bien équipé par des chaînes en guise de main
courante qui permettent de ne pas avoir à s’immerger complètement.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La fin s’achève dans des galeries fossiles et des grandes salles avant de retrouver le soleil.
Plutôt que de rentrer par le chemin de montée nous retournons au parking en suivant la Diau par des désescalades de blocs et un beau rappel de 40 m à côté d’une cascade magnifique.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Une belle traversée très bien équipée, jamais étroite. L’eau est froide mais en avançant vite le shorty suffit. Nous avions une corde de 60m chacun pour équiper les rappels sans traîner. A faire !!!
Le soir Patrice rentre après un petit apéro dînatoire car il faut bien travailler le lendemain tandis que Lionel reste avec Adrien et Hervé pour enchaîner des Canyons.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés